Les roches Qu’est-ce qu’une roche ?

Composantes essentielles de la croûte terrestre, les roches présentent des aspects et des caractéristiques étonnamment variés. Formées de minéraux unis en structures parfois complexes, elles naissent et renaissent tout au long d’un cycle immuable.

Une croûte faite de roches

À l’exception des êtres vivants et partiellement des sols, tous les matériaux qui constituent la Terre sont des roches.

Les roches peuvent être très différentes par leurs caractéristiques physiques et chimiques et donc par leur aspect. Dans l’écorce terrestre comme dans les paysages, on trouve des roches sous différentes formes et notamment :

  • des roches dures comme le granite,
  • des roches plastiques, comme les argiles qui changent d’aspect et de propriétés lorsqu’on y ajoute de l’eau,
  • des roches friables, comme la craie qui s’effrite sous la pression de l’ongle,
  • des roches meubles, comme le sable qui coule entre les doigts lorsqu’on le manipule,
  • des roches liquides, comme le pétrole qui est inflammable.

Des assemblages de minéraux plus ou moins complexes

L’observation d’une roche au microscope montre qu’elle est faite d’un assemblage d'éléments de différentes tailles, les minéraux. Chaque minéral possède une composition chimique précise qui le rattache à une grande famille. Constitués principalement d’atomes d’oxygène et de silice, les minéraux de la famille des silicates sont les plus répandus sur Terre : 90 % des roches en contiennent.

Certaines roches contiennent un seul type de minéral tandis que d’autres, plus complexes, en regroupent plusieurs. Dans tous les cas, leurs caractéristiques physiques et chimiques sont étroitement liées à celles du ou des minéraux qui les composent.

Rien ne se perd, tout se transforme : le cycle des roches

Matériaux composant l’écorce terrestre, les roches se forment et se recyclent tout au long d’un processus bien défini qui établit entre elles des liens de filiation. Ainsi, sous l’effet de l’érosion, le granite se désagrège en minéraux argileux et en sable, roches sédimentaires qui peuvent ensuite retourner à l’état de magma et donner naissance à de nouvelles roches éruptives, dont le granite.