Les générations futures Des choix réversibles

Afin de ne pas reporter le poids de cette responsabilité sur les générations futures, nous devons mettre en oeuvre aujourd'hui des solutions de gestion sûres des déchets radioactifs que nous produisons. Comme le demande la loi, nous devons laisser la possibilité aux prochaines générations de revenir sur certains de nos choix. C'est le principe de réversibilité.

La réversibilité : késako ?

Après plusieurs décennies d'études et de recherche, la France, comme de nombreux autres pays, a opté pour le stockage comme solution de gestion définitive des déchets radioactifs qu'elle produit. Comment ça marche ? Le principe du stockage repose notamment sur le milieu géologique qui joue le rôle de barrière naturelle à très long terme, assurant ainsi l'isolement des déchets radioactifs tant qu'ils présentent un risque pour l'homme.

Les centres de stockage sont conçus pour être fermés et rester sûrs de manière passive, c'est à dire sans nécessiter d'intervention humaine. Grâce à cette solution, nous ne reportons pas sur les générations futures la responsabilité de la gestion de nos déchets.

Cependant, bien que les solutions actuelles soient sûres, il est important de laisser le choix aux générations suivantes de revenir, pendant un certain temps, sur les décisions prises aujourd'hui, par exemple si de nouvelles possibilités de gestion des déchets voyaient le jour. C'est le principe de réversibilité.

Des colis de déchets récupérables

Revenir sur les choix d'aujourd'hui implique notamment la possibilité de récupérer les colis de déchets stockés. Parmi les différents types de stockage existants ou à l'étude en France, il est envisagé un stockage profond, construit à environ 500 mètres sous terre. La loi demande que ce stockage soit réversible. Etant donné sa profondeur, il faut que cet impératif soit pris en compte dès sa conception afin de faciliter la récupération des colis de déchets en toute sécurité, tant que la décision n'est pas prise de fermer le stockage.

 

Pour rendre cette récupération possible en toute sécurité :

  • Les conteneurs et ouvrages de stockage sont construits de manière à être résistants pendant au moins toute la durée d'exploitation du stockage, pour permettre un accès facile aux colis de déchets ;
  • Les dispositifs automatisés qui mettent en place les conteneurs de déchets dans les ouvrages de stockage sont également capables de les en sortir.

100 ans de réflexion

Toutes les études de conception sont menées de façon à ce que le stockage profond puisse être réversible pendant au minimum toute la durée nécessaire pour le remplir...c'est à dire au moins 100 ans !

Au cours de ce siècle, nos enfant et arrières-petits enfants pourront alors :

  • Prendre des décisions concernant l'exploitation du stockage ;
  • Récupérer les colis de déchets intacts ;
  • Décider, ou non, de fermer le stockage.

Cette durée de réversibilité pourrait également évoluer en fonction de ce que décideront les prochaines générations.