Questions sur le stockageN°22

Que se passerait-il si un avion s’écrasait sur le centre de stockage de l’Aube ?

Notre réponse

Les ouvrages de stockage du centre de surface sont remplis de gravier ou de béton entre les colis. De plus, ils sont recouverts d’une dalle de béton épaisse et solide. Tous ces matériaux permettraient de réduire au maximum la pénétration de l’avion dans l'ouvrage et de limiter l’endommagement des colis.
Si toutefois un accident devait se produire, provoquant un incendie et dispersant des radioéléments dans l’environnement, tout a été prévu pour permettre une détection rapide et une intervention des pompiers, en 10 minutes maximum. On considère donc que l’incendie ne durerait pas plus 30 minutes. L’impact sur l’homme et l’environnement resterait très faible, de l’ordre de 0,160 milliSievert au maximum pour une personne située à 200 m de l’incendie.

Par ailleurs, avant la création d’un centre, des études de l’environnement aérien local sont réalisées. Il a été établi que la probabilité de chute d'avion sur les installations industrielles ou sur les ouvrages en cours d'exploitation sur les centres de surface de l’Aube est extrêmement faible.

Navigate Navigate

Posez-nous votre question

* champs obligatoires * email invalide
0 / 150 caractères
Non publié sur le site