Risques Exposition à la radioactivité

Illustration d'un homme proche d'une source radioactive

Nous pouvons être exposés de différentes manières à la radioactivité. Quel que soit le type d’exposition, la radioactivité peut présenter un risque pour l’organisme si l’exposition est intense et / ou prolongée.

Comment peut-on être exposé à la radioactivité ?

L’exposition à la radioactivité peut se faire de plusieurs manières :

  • Lorsque l’on est en présence d’une source de radioactivité ou que celle-ci se trouve en contact direct avec la peau. On parle alors d’irradiation ou d’exposition externe.
  • En inhalant ou en avalant des substances radioactives, ou bien lorsque ces substances pénètrent dans l’organisme par une plaie ou par la peau. On parle alors de contamination ou d’exposition interne.

En quoi l’exposition à la radioactivité peut-elle présenter un risque pour l’organisme ?

Chaque jour, les cellules de notre corps subissent des dizaines de milliers de lésions au niveau de leur ADN, porteur de l'information génétique. Ces lésions sont liées à notre métabolisme, par exemple lorsque nous digérons ou que nous respirons. Notre mode de vie soumet également nos cellules à des agressions extérieures telles que la pollution atmosphérique, la fumée de cigarette ou encore le rayonnement solaire auxquel nous sommes naturellement exposé. Tout comme ces différents facteurs, la radioactivité, qu'elle soit naturelle ou artificielle, engendre également des lésions cellulaires.

Notre organisme est habitué à réparer ces lésions en permanence. Par exemple, lorsque notre corps utilise l’oxygène que nous respirons, se forment naturellement des radicaux libres dangereux pour nos cellules. Mais notre organisme répare naturellement les lésions qu’ils peuvent causer. 

Toutefois, si l’exposition à l’un de ces phénomènes est intense et / ou prolongée, les mécanismes de réparation mobilisés par l’organisme peuvent devenir insuffisants. Il arrive aussi que ces mécanismes soient défaillants et ne puissent répondre à une telle agression. Dans un cas comme dans l’autre, si notre corps ne parvient plus à réparer les cellules lésées, celles-ci peuvent être détruites. Certaines cellules peuvent aussi survivre avec leur ADN lésé : elles ne meurent pas mais se caractérisent par une mutation génétique ; c'est-à-dire une modification irréversible des gènes de cette cellule.

Il peut se former jusqu'à 150 000 cassures sur les 2 mètres d'ADN que contient chaque cellule. Si ces cassures étaient irréversibles, la vie serait tout simplement impossible !

Une exposition intense et / ou prolongée à la radioactivité, qu’elle soit naturelle ou artificielle, peut donc présenter des risques pour l’organisme car elle peut entraîner une mutation des cellules, voire une destruction.