Les déchets à la loupe Inventaire des déchets

Fût de déchets radioactifs

L’ensemble des déchets radioactifs produits en France est contrôlé et répertorié. Volume, type, localisation, prévisions : les producteurs de déchets déclarent chaque année leur production respective. Toutes ces données sont recensées et mises à disposition de tous.

Des quantités recensées et communiquées

Chaque producteur doit déclarer chaque année auprès de l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) les quantités de déchets dont il est à l’origine. Tous les trois ans, l’Andra synthétise les résultats de ces déclarations dans un Inventaire national des matières et déchets radioactifs. L’objectif ? Permettre au public de connaître leur quantité et leur localisation sur le territoire français, ainsi que les prévisions de production de ces déchets pour les années à venir.

Le volume des déchets radioactifs

La production de déchets radioactifs en France représente environ 2 kg par an et par habitant.

Chaque français produit chaque année environ 390 kg de déchets ménagers. La production de déchets industriels représente environ 2 500 kg par an et par habitant.

Au total, il existait 1 320 000 m3 de déchets radioactifs fin 2010, dans l’hexagone. 90 % d’entre eux sont des déchets de très faible activité (TFA) ou de faible et moyenne activité à vie courte (FMA-VC).

Répartition en volume des différents types de déchets produits fin 2010 :

Graphique illustrant la répartition en volume des différents types de déchets produits fin 2007

*Les déchets identifiés dans la catégorie DSF (déchets sans filière) sont ceux qui n'entrent pour le moment dans aucune des filières existantes ou à l'étude, en raison notamment de leurs caractéristiques chimiques et physiques. Les études concernant la gestion de ces déchets sont en cours.

Afin de répondre au mieux aux besoins futurs, des hypothèses sur la production des déchets dans les années à venir sont soigneusement étudiées. Selon les prévisions actuelles, le volume de déchets produits pourrait atteindre près de 1,9 millions de m3 en 2020, puis 2,7 millions de m3 en 2030.

Ces volumes correspondent aux volumes que représentent les déchets une fois conditionnés en colis.

Vers une prise en charge adpatée

Une fois produits et conditionnés, les déchets radioactifs sont destinés à être stockés définitivement dans des installations adaptées à leur nature. Aujourd’hui en France, il existe déjà des centres de stockage qui accueillent certaines catégories de déchets. Des recherches se poursuivent pour créer les centres adaptés aux autres catégories de déchets. En attendant, ils sont entreposés en toute sécurité dans des installations spécifiques, le plus souvent sur le site même où ils sont produits.

Carte de France interactive

Contenu alternatif

Get Adobe Flash player